Bal Littéraire

Un Bal Littéraire, c’est deux jours dans la vie d’un groupe de quatre écrivains qui n’ont peur de rien et qui se veulent du bien.

Le premier jour, les écrivains se réunissent autour d’un litre de café et d’un stock de leurs chansons préférées ; des titres faits pour danser, des tubes des années 50 à nos jours. Ensemble, ils composent une playlist de huit morceaux. Puis, ils imaginent une histoire en huit épisodes.

Le lendemain, chacun met sa solitude à l’abri de celles des autres et écrit deux épisodes de l’histoire inventée collectivement. Contrainte : chaque épisode du feuilleton doit se terminer par le titre du morceau qui suit dans la playlist.

Le soir, un lieu est aménagé en dancing avec podium, piste de danse, boule à facettes.

Les quatre écrivains deviennent lecteurs et acteurs des textes écrits dans la journée.

On plonge dans l’histoire, on écoute, on se projette, on rit, on s’émeut, on est accro.

Quand le texte se termine, la musique remplit tout, on danse, on chante à tue-tête. Et ainsi de suite, d’épisode en chanson, pendant une heure trente de fièvre littéraire et festive, jusqu’au dénouement du huitième épisode.

À la fin de la soirée, le texte est détruit dans un grand feu de joie, parce que chaque Bal Littéraire est unique et éphémère.

Depuis leur création à la Comédie de Reims il y a bientôt vingt ans, les Bals Littéraires ont réuni près d’une centaine d’écrivains dans plus de dix pays. Près de cinq cents Bals Littéraires ont déjà eu lieu. Des bals bilingues ont été organisés, réunissant auteurs et traducteurs, pour rapprocher les langues, les littératures, les artistes, les continents.