La Contremarche

La Contremarche est un spectacle déambulatoire mêlant littérature, musique, théâtre ou danse, cirque ou arts visuels... et cuisine. Une fête des sens.

La Contremarche est une fiction sonore originale, une performance vivante et un récit culinaire élaborée en une semaine de résidence. À la manœuvre : écrivains, musiciens, fakirs, plasticiens, danseurs, circassiens, cuisiniers, etc.

Le Chef Emmanuel Perrodin, Cosmoplayer patenté, compose un menu de six mets, réalisés en partenariat avec un lycée hôtelier. En parallèle, un écrivain dresse une liste de six chansons. Un parcours dans l’espace urbain ou naturel est ensuite défini ; ce parcours à pied doit être accompli en quarante-cinq minutes par un cortège de trente à cent-cinquante personnes.

Pendant que le chef prépare le repas, l’écrivain développe une histoire en six épisodes, à partir de contraintes ludiques : chacun des épisodes doit se terminer par le titre de la chanson qui suit dans la playlist et contenir l’énoncé d’un mets annoncé dans le menu ; l’histoire inventée doit être en lien avec le territoire, en écho avec le parcours dessiné et avec le moment d’art vivant qui prolongera la déambulation au casque ; elle doit être écrite en deux jours, enregistrée le troisième jour, mixée le quatrième et le cinquième jour.

Le créateur sonore, comme tous les Cosmoplayers, sait travailler dans l’urgence : il compose, organise, architecture la musique et les sons.

Au cours de la déambulation, le cortège d’auditeurs découvre les cinq premiers épisodes et les cinq premières chansons de la playlist. La déambulation mène à un espace dédié à la représentation et à la dégustation.

On enlève son casque pour écouter en live le dernier épisode du feuilleton.

Pour clore la performance, le repas est servi par les élèves du lycée hôtelier ; la narration peut se poursuivre dans les assiettes. Les matières, les textures, les couleurs, le dressage, tout concourt à revisiter l’histoire en passant par les papilles des spectateurs devenus convives.