Short Cuts

Un documentaire poétique pour capter l’intime et le monde, le secret des lieux où l’on vit, le mystère d’autrui.

Un auteur est accueilli en résidence dans une école, une ville, un théâtre, une entreprise publique ou privée, aux urgences d’un hôpital. L’un des cœurs battants de la Cité.

La résidence dure trois jours, durant lesquels il observe, rencontre, prend des notes, photographie avec son smartphone. Il a pris trois livres avec lui, choisis peut-être par hasard dans sa bibliothèque, pour se tenir compagnie.

Au sortir de la résidence, il a recueilli des témoignages, dialogué avec certains, attrapé par écrit des instants frappants. Il a photographié des détails dans les lieux, peut-être un visage consentant, un objet dans le paysage.

Il a filmé des bouts de réel. De quoi constituer la base d’un clip vidéo.

L’auteur donne forme à ses notes : au final, c’est un récit, un dialogue, un poème, autre chose. L’auteur enregistre le texte en question. Il l’envoie avec les photos et les vidéos à Cosmogama. Et Cosmogama, reprenant tous les matériaux et y ajoutant la musique d’un Cosmoplayer, réalise un court-métrage où la voix de l’auteur devient voix off d’un film créé sur le vif.

Un docu-exposé, docu d’observation, docu participatif, dans le sillage de Chris Marker, Wolf Koenig ou Sarah Polley, à retrouver ensuite sur la chaîne YouTube de l’Atelier Cosmogama.

 

LE SENS PROFOND DE L’ESPACE

Short Cuts réalisé avec des classes de 3e du collège La Vanoise, à Modane, au cours d’ateliers d’écriture dirigés en novembre 2021 par Fabrice Melquiot.

Prises de vue : Fabrice Melquiot
Création sonore : Sophie Berger
Montage vidéo : Ariane Catton Balabeau