Maison d’Izieu

Mémorial des enfants juifs exterminés

Accompagner un moment d’histoire

 

Le concept

La Maison d’Izieu est le premier mémorial de la déportation en France. Ce lieu, fondé par Sabine Zlatin afin de recueillir les enfants juifs condamnés aux camps de concentration durant la Seconde Guerre mondiale, inspire la construction d’une identité visuelle basée sur l’enfance et la maison comme lieu de refuge. Peu de fioritures pour une ligne graphique simple, discrète, évocatrice, laissant la place à la photo d’archive, et donc, à la mémoire et à l’histoire.

La forme

Le logo est un tangram qui dessine une maison de sept pièces. Ce chiffre correspond au nombre d’adultes qui s’occupaient des enfants. Le nom « Maison d’Izieu » est réalisé avec une typographie composée de quarante-quatre pièces, en référence aux quarante-quatre enfants réfugiés. Le logo et la typographie côtoient les photos. Alors qu’un filtre de couleur est apposé sur les visuels récents, les photos d’archives ne sont pas traitées, pour un rapport immédiat et direct à l’image.